Recherche sur le site

Le rejet par la Commission africaine des demandes de statut d’observateur de trois organisations de défense des droits de l’homme menace sa capacité à remplir son mandat de promotion et de protection des droits de l’homme pour tous.

International Service for Human Rights et 19 autres organisations ont co-signé une déclaration pour souligner leur désapprobation du rejet par la Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples des demandes de statut d'observateur de trois organisations lors de sa 73ème session ordinaire.

CADHP 73: La Côte d’Ivoire devrait renforcer le mécanisme de protection des défenseur·es des droits humains

La Commission Africaine des Droits de l'Homme et des Peuples (la Commission africaine) a examiné le rapport périodique de la République de Côte d'Ivoire couvrant la période 2016-2019, lors de sa session publique tenue du 20 au 30 Octobre 2022 à Banjul en Gambie. Le rapport présente les progrès réalisés par la Côte d'Ivoire en matière des droits humains depuis son dernier examen.

Le Kenya doit renforcer le cadre juridique qui protège les défenseur·es

La Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples (la Commission Africaine) a examiné le rapport combiné valant 12e et 13e rapports périodiques de la République du Kenya lors de la session virtuelle qui s’est tenue du 21 avril au 13 mai 2022. Ce rapport présente les avancées réalisées par le pays en matière de droits humains.

CADHP 69 : conclusions de la 69ème session ordinaire de la Commission Africaine

Depuis 2020, la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples tient ses sessions publiques virtuellement. À l’occasion de sa 69ème session, qui s’est tenue du 15 novembre au 5 décembre 2021, une formule hybride a été mise à l’essai : les Commissaires étaient réuni.es à Dakar, au Sénégal, tandis que les autres intervenant.es participaient à distance.

CADHP 69 : examen périodique de la République de Namibie

Même si la Namibie a pris des mesures progressistes pour promouvoir et protéger les droits humains, le pays continue de faire appliquer des lois répressives qui minent les droits de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT), des travailleurs et travailleuses du sexe et d’autres groupes vulnérables.

CADHP68 | Il faut protéger les défenseur.es contre les représailles en Afrique

Comme prévu aux articles 23-3 et 72 du Règlement intérieur de la Commission Africaine des Droits de l’Homme et des Peuples, chaque commissaire doit présenter un rapport d’activité détaillant les actions menées dans le cadre de son mandat. À la suite de la présentation du rapport du Rapporteur spécial sur les défenseurs des droits de l’Homme en Afrique, ISHR a fait une déclaration dénonçant les violations et les représailles subies par les défenseur.es des droits humains sur le continent.

CADHP68 | Examen périodique de la République du Niger

La République du Niger est l’un des rares États africains à s’acquitter de ses obligations de rapport envers la Commission Africaine dans les délais prévus. Précédemment examinée en 2017, elle a présenté son 15e rapport périodique pour la période 2017–2019. Ce dernier présente les avancées réalisées par le pays en matière de droits humains.

Forum des ONG | Les répercussions de la COVID-19 sur les élections en Afrique

La pandémie de COVID-19 a eu de lourdes conséquences sur les droits humains et les libertés fondamentales en général. Pourtant, plusieurs pays d’Afrique centrale et de l’Ouest ont dû tenir des élections pendant cette période. Comment ces élections ont-elles été organisées et quel a été l’impact de la COVID-19 sur leur déroulement ?