Qui sont les défenseur.es des droits humains ?

Tout le monde a le droit de défendre les droits humains. Des gens ordinaires sont d’ailleurs souvent amenés à protéger leurs propres droits ou ceux des autres.

Les défenseur.es des droits humains s’efforcent de rendre le monde meilleur et plus juste en promouvant et en protégeant les droits humains. Ils/Elles cherchent à s’assurer que notre engagement commun en faveur de la liberté, du respect, de l’égalité et de la dignité se reflète dans les lois, les politiques et les pratiques. Nous pouvons toutes et tous être des défenseurs.es des droits humains !

Qu’est-ce qu’un.e défenseur.e des droits humains ?

Les gens associent souvent le terme « défenseur.e des droits humains » à des militant.es pour la justice sociale, des responsables ou avocat.es communautaires, des syndicalistes, des journalistes au service de l’intérêt public ou des membres d’organisations des droits humains, et ils ont raison. Mais en vérité, nous pouvons toutes et tous être des défenseur.es des droits humains.

L’histoire a montré qu’en alliant nos forces, nous pouvions vaincre la tyrannie, éradiquer la pauvreté, lutter contre l’exploitation et atteindre collectivement des normes plus élevées. Il suffit pour cela de s’engager.

Nous pouvons toutes et tous appuyer un changement positif et nous engager en faveur de la défense des droits humains.
Nous pouvons par exemple :

  • défendre un.e collègue victime d’une injustice au travail, 
  • protester contre le sexisme que les femmes du monde entier continuent de subir, 
  • promouvoir des réformes pour garantir l’accès aux soins médicaux pour tous/toutes, 
  • aider à faire évoluer les mentalités sur les questions d’identité de genre et d’orientation sexuelle, 
  • sensibiliser à la nécessité de lutter contre le racisme systémique qui frappe encore tellement de personnes de couleur, 
  • nous efforcer de garantir que les politiques qui nous touchent font l’objet de débats publics libres, équitables et éclairés.
En résumé, quand vous vous impliquez dans la promotion et la protection des droits humains, vous devenez ce que l’on appelle couramment un.e « défenseur.e des droits humains ». Vous pouvez exercer ces activités dans le cadre de votre métier ou sur votre temps personnel.

Malheureusement, dans certains pays, le gouvernement ou de puissants lobbys harcèlent ou essayent de discréditer les défenseur.es des droits humains, les excluent des débats publics et étouffent leurs voix.

Les défenseur.es des droits humains sont parfois attaqué.es, emprisonné.es voire tué.es par les personnes au pouvoir. Cela doit changer.

Nous devons tous œuvrer pour que les défenseur.es des droits humains participent aux débats et puissent faire entendre leur voix. En effet, ils/elles sont les yeux, les oreilles et la voix des communautés. En tant qu’avocat.es éclairé.es de la justice sociale, ils/elles sont les partenaires essentiel.les de notre quête d’égalité, de justice et de paix sur une planète saine. 

Vous connaissez peut-être un.e défenseur.e des droits humains ou en êtes vous-même un.e. Quoi qu’il en soit, notre droit de défendre les droits humains et l’obligation des autorités de le respecter et le protéger sont inscrits dans la Déclaration de l’ONU sur les défenseur.es des droits humains.

Déclaration de l’ONU sur les défenseur.es des droits humains

Les droits des défenseur.es et la protection que doivent leur accorder les gouvernements et les entreprises sont énoncés dans une déclaration de l’ONU particulière. 

Son intitulé exact est « Déclaration sur le droit et la responsabilité des individus, groupes et organes de la société de promouvoir et protéger les droits de l’Homme et les libertés fondamentales universellement reconnus », mais on l’appelle plus simplement Déclaration sur les défenseur.es des droits humains. Elle est à distinguer de la Déclaration universelle des droits de l’Homme, même si les deux textes sont étroitement liés.

La Déclaration reconnaît que les défenseur.es des droits humains contribuent de manière significative à la réalisation des droits humains de très nombreux individus à travers le monde.

C’est une chose d’avoir nos droits énoncés et explicités dans des chartes et des déclarations ; c’en est une autre de garantir qu’ils sont effectivement traduits dans les lois et adoptés dans la pratique. Les défenseur.es des droits humains sont là pour y veiller.

La Déclaration sur les défenseur.es des droits humains reconnaît que tout individu a des droits et des responsabilités au sein de la communauté et encourage chacun.e d’entre nous à être des défenseur.es des droits humains. Nous pouvons toutes et tous trouver des façons de contribuer à la réalisation des droits humains, que ce soit collectivement ou individuellement.

En savoir plus sur la Déclaration de l’ONU sur les défenseur.es des droits humains.