Michelle Bachelet, United Nations, High Commissioner for Huaman Rights during Opening High Level Segment of the 49rd regular session of the Human Rights Council in Geneva. 28 February 2022. UN Photo / Jean Marc Ferré

Nouvelles

Des ONG appellent le Secrétaire général de l'ONU à organiser un processus consultatif transparent, fondé sur le mérite, pour choisir le/la prochain⋅e Haut⋅e Commissaire

Dans une lettre ouverte au Secrétaire général des Nations Unies, des ONG insistent sur le fait que le poste de Haut⋅e Commissaire devrait être occupé par une personne de haute moralité et d'intégrité personnelle, indépendante et impartiale, et possédant des compétences et une expertise dans le domaine des droits humains.

Lettre ouverte au Secrétaire général pour le processus de nomination du/de la prochain⋅e Haut⋅e Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme

 

22 juin 2022

Concerne: La nomination du/de la prochain⋅e Haut⋅e Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme

Cher Secrétaire général,

Le poste de Haut⋅e Commissaire aux droits de l’homme est essentiel à la promotion et à la protection des droits humains dans le monde, en particulier en ces temps où les normes et les mécanismes relatifs aux droits humains sont soumis à une énorme pression de la part de gouvernements puissants. Ce rôle est déterminant pour la mise en œuvre de l’Appel à l’action en faveur des droits humains et de Notre programme commun.

Les organisations signataires représentent et travaillent en étroite collaboration avec les défenseur⋅e⋅s des droits humains, les victimes de violations et les communautés affectées, ainsi qu’avec l’ONU. À ce titre, nous vous écrivons au sujet du processus de nomination du/de la prochain⋅e Haut⋅e Commissaire, ainsi que des qualifications et qualités clés requises pour ce poste.

Le poste de Haut⋅e Commissaire doit être occupé par une personne de haute moralité et d’intégrité personnelle, indépendante et impartiale, qui possède des compétences et une expertise dans le domaine des droits humains. Il faut un⋅e champion⋅ne des droits humains ayant du courage et des principes. Votre candidat⋅e doit avoir fait ses preuves en matière de défense des droits humains, et avoir une expérience avérée de travail avec les défenseur⋅e⋅s et les victimes de violations. Le poste requiert un engagement fort pour lutter contre la discrimination, l’inégalité, l’oppression et l’injustice sous toutes ses formes, ainsi que pour combattre l’impunité, obtenir réparation et demander des comptes pour toutes les violations et tous les abus des droits humains, y compris ceux commis par les gouvernements les plus puissants. Le rôle du/de la Haut⋅e Commissaire implique  d’être le/la principal⋅e défenseur⋅e des droits humains dans le monde, ce qui diffère rôle de diplomate ou d’envoyé politique. Faire preuve de solidarité avec les victimes et dénoncer publiquement les abus doit primer sur le dialogue amical avec les gouvernements.

Le processus de nomination du /de la prochain⋅e Haut⋅e Commissaire est essentiel pour identifier la personne la plus qualifiée et garantir la crédibilité de sa nomination. Ce processus doit être ouvert, transparent et fondé sur le mérite. Il doit impliquer une consultation large et significative des organisations indépendantes de défense des droits humains et des défenseur⋅e⋅s des droits humains. Étant donné que le mandat de la Haute Commissaire Bachelet prendra fin le 31 août 2022, il est impératif que ce processus se déroule rapidement.

Les droits humains sont des valeurs fondamentales, des obligations légales et sont indispensables à la paix, à la sécurité et au développement durable. Il est essentiel que le/la prochain⋅e Haut⋅e Commissaire soit un⋅e leader convaincant⋅e des droits humains au sein du système des Nations Unies et dans le monde entier. Outre l’identification d’un⋅e candidat⋅e exceptionnel⋅le par le biais d’un processus consultatif, nous vous demandons instamment de défendre vigoureusement l’indépendance du Haut Commissariat aux droits de l’homme, notamment en lui allouant des ressources suffisantes. Pour notre part, nous nous engageons à soutenir le/la Haut⋅e Commissaire et le Haut Commissariat dans leurs efforts de principe et de bonne foi pour promouvoir et protéger les droits humains dans le monde.

Nous attendons votre réponse et un engagement significatif de la société civile dans ce processus.

Nous vous prions d’agréer, Monsieur le Secrétaire général, l’expression de nos salutations distinguées,

1. Abdorrahman Boroumand Center for Human Rights in Iran

2. Adalah The Legal Center for Arab Minority Rights in Israel


3. Advocates for International Development


4. Al Mezan Center for Human Rights


5. All Human Rights for All in Iran


6. Amnesty International


7.
Arab NGO Network for Development

8.
ARTICLE 19

9. Asian Forum for Human Rights and Development (FORUMASIA)


10. Association for the Human Rights of the Azerbaijani People in Iran (AHRAZ)


11. Cairo Institute for Human Rights Studies


12. Center for Economic and Social Rights


13. Center for International Environmental Law


14.
Center for Reproductive Rights

15. Centre for Civil and Political Rights


16. Centro de Estudios Legales y Sociales (CELS)


17. Child Rights Connect


18. Citizen, Democracy and Accountability


19. CIVICUS: World Alliance for Citizen Participation


20. Colombian Commission of Jurists


21. Commonwealth Human Rights Initiative


22. Conectas Direitos Humanos


23. DefendDefenders (East and Horn of Africa Human Rights Defenders Project)


24. Dominican Leadership Conference


25. Ensemble Contre la Peine de Mort (ECPM)


26. Environmental Defender Law Center


27. Franciscans International


28. Front Line Defenders


29. Global Centre for the Responsibility to Protect


30. Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights


31. Gulf Centre for Human Rights


32. Haiti Rehabilitation Foundation


33. Hawai’i Institute for Human Rights


34. HIV Legal Network


35. Human Rights Activists in Iran


36. Human Rights House Foundation


37. Human Rights Law Centre


38. Human Rights Watch


39. ILGA World (The International Lesbian Gay Bisexual Trans and Intersex Association)


40. Impact Iran


41. Institute for Justice & Democracy in Haiti (IJDH)


42. International Bar Association’s Human Rights Institute (IBAHRI)


43. International Commission of Jurists (ICJ)


44. International Federation for Human Rights (FIDH)


45. International Service for Human Rights (ISHR)


46. Iran Human Rights
47. JASS/Just Associates

48. Just Fair


49.
Kenya Human Rights Commission

50. Kurdistan Human Rights AssociationGeneva (KMMKG)


51. Law & Society Trust Sri Lanka


52. Lawyers’ Rights Watch Canada


53. Make Mothers Matter (MMM)


54. MINBYUN Lawyers for a Democratic Society


55. Minority Rights Group International (MRG)


56. Open Society Foundations


57. Plan International


58. Programa Venezolano de Educación Acción en Derechos Humanos, PROVEA


59. Siamak Pourzand Foundation


60. United Nations Association UK


61. Women’s International League for Peace and Freedom (WILPF)


62.
World Organisation Against Torture (OMCT)

63. World Uyghur Congress

Related articles

Volker Turk sera nommé Haut-Commissaire de l’ONU aux droits de l'Homme après un processus de nomination opaque

Une semaine après la fin du mandat de Michelle Bachelet, les États ont ​​été informés tard dans la nuit que le Secrétaire général Antonio Guterres avait l'intention de demander l'approbation de la nomination de l’Autrichien Volker Turk en tant que prochain Haut-Commissaire aux droits de l'Homme, lors d'une réunion aujourd'hui (8 septembre). Dans toutes les nominations précédentes, le candidat recommandé par le Secrétaire général a été approuvé par consensus (sans vote).

ONU: un rapport historique crée l’impulsion pour répondre aux graves violations contre les Ouïgours en Chine

Malgré d'importantes pressions, le Haut-Commissariat des Nations-Unies aux droits de l'homme a publié ses conclusions sur la persécution des Ouïghours et autres musulmans turcs du Xinjiang par le gouvernement chinois. Ce tout premier rapport de l'ONU sur la situation des droits humains dans une grande puissance et un membre permanent du Conseil de sécurité exige une condamnation et une réponse internationales lors de la prochaine session du Conseil des droits de l'homme de l'ONU.